RÉSIDENCE
"LA ROCHE D'AJOUX"

(Résidence Autonomie)
49, rue du Lavoir

69790 PROPIÈRES
tél. : 04.74.03.74.00

 

Actualités Accueil
Logements Services
Tarifs Liens Contact

Projet Ecole | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011

Mercredi 31 août, conférence de Patrick Huet : "La vie des grands félins"

11 personnes présentes.

Cette conférence nous a fait voyager au pays des grands félins : lions, tigres, panthères, etc.

Tout d'abord, nous avons vu ensemble comment ils sont apparus et quels étaient leurs ancêtres, notamment le fameux tigre à dents de sabre. Puis nous avons appris quelles étaient les différences entre les espèces et la différence entre le léopard la panthère. Surprise, il n'y en a pas. Seul le nom diffère. Nous avons vu aussi qu'il existait des panthères noires, mais aussi des panthères blanches, tout comme des tigres blancs.

Nous avons découvert ensuite quels étaient leur mode de vie, leur relation avec les autres animaux. Le quotidien des fauves est loin d'être aussi tranquille qu'on le suppose, et le chasseur n'est pas toujours celui auquel on pense. Un beau voyage au pays des grands fauves et de la nature sauvage.

 

Mardi 23 août, conférence de Patrick Huet : "La Seine et Marne"

8 personnes présentes.

On n'en parle pas beaucoup dans les guides touristiques, mais la Seine-et-Marne est une inconnue. Aux portes de Paris, ce département reste parfois dans l'ombre de la capitale, et pourtant, elle déborde de châteaux et de lieux pittoresques.

A travers cette conférence, nous avons eu le plaisir de la découvrir sous ses plus beaux atours. D'abord par les deux grands cours d'eau qui lui ont donné son nom : la Seine et la Marne. Mais nous en avons aussi découvert un troisième tout aussi large, le Loing, qui longe de grandes villes.

Nous avons voyagé à travers les deux grands territoires de la Seine-et-Marne : le Gâtinais et ensuite le pays de Brie, l'occasion de voir les variétés de brie (fromage) et le Coulommiers. Puis de continuer la visite par les fabuleux châteaux dont la réputation dépasse les frontières : Fontainebleau, Vaux-le-Vicomte.

 

Jeudi 4 août, conférence de Patrick Huet : "La Loire de la source à la mer"

8 personnes présentes.

La Loire représente le plus long fleuve de France, plus de mille kilomètres de long.

Au cours de cette conférence, Patrick Huet nous a raconté comment va naître ce fleuve fantastique. Il prend naissance en Ardèche, au mont Gerbier-de-Jonc (dans le Vivarais).

Nous découvrons ensuite comme il évolue depuis sa forme de petit torrent, puis plus large quand il traverse des gorges fabuleuses - les gorges de la Loire - avant de véritablement s'élargir. Il frôlera la ville de Saint-Étienne à Saint-Victor-sur-Loire

Nous l'avons vu sous diverses saisons : en hiver, quand son jeune torrent est gelé dans les premières gorges, mais nous le plus souvent en été sous un ciel éblouissant. Nous sommes passés par Roanne, Digoin, Nevers... Mais surtout nous avons visité les célèbres châteaux de la Loire, notamment Cenonceaux ou Chambord. Les plus réputés ne sont pas tout à fait au bord même du fleuve, mais à quelques kilomètres de là. Toutefois, ils ont marqué le paysage autant que l'histoire de France.

 

Nouveauté à la résidence : un accueil de jour ouvert à tous les retraités du village

 

Mercredi 27 juillet, article du Progrès

 

Le journal de la résidence, avril-juin 2022

 

 

Mercredi 22 juin, article du Progrès

 

Jeudi 9 juin, Le Patriote, Assemblée générale de la Résidence

 

Mercredi 25 mai, conférence de Patrick Huet, "L'Espagne enchantée"

9 personnes présentes.

Une conférence qui nous a fait découvrir l'Espagne sous ses plus belles couleurs. De l'autre côté des Pyrénées s'étend la péninsule ibérique. En quelques mots, nous avons appris d'où vient ce nom de « péninsule ibérique » (datant du peuple des Ibères voici plus de 9 000 ans) et comment elle finit par s'appeler Hispania puis Espagne.

Puis, au fil du passage des photos, nous avons visité les principales provinces et les principales villes de l'Espagne, ainsi que tous ces lieux enchanteurs dont le nom a marqué nos souvenirs : Madrid, Séville, Barcelone.

La présentation de quelques Espagnols célèbres (comme Cevantès ou Luis Mariano) nous a permis de rebondir sur des lieux remarquables à visiter. De « La belle de Cadix » (ville de Cadix) à Saint-Jacques-de-Compostelle et à l'ancien royaume de Navarre. Nous avons terminé par les îles Baléares et les îles Canaris. En résumé : un voyage dépaysant juste au-delà des Pyrénées.

 

Mardi 10 mai, conférence de Patrick Huet, "Les beaux villages du Beaujolais"

10 personnes étaient présentes.

Ce voyage en photos et par la narration nous a permis de découvrir les charmantes communes du Beaujolais que certains connaissaient déjà très bien, mais que d’autres voyaient pour la première fois.

Nous avons commencé tout d'abord par l'ancienne capitale du Beaujolais, territoire qui appartenait aux sires de Beaujeu (d'où le nom de Beaujolais). Puis par Villefranche-sur-Saône, la nouvelle capitale du Beaujolais depuis que les sires de Beaujeu l'ont fondée, la déclarant ville franche (franche d'impôts) pour attirer de nouveaux habitants.

Nous avons ensuite parcouru de magnifiques petits villages du Beaujolais rouge, appelé ainsi pour ses vignobles, à 90 % du Gamay, des vignobles de Juliénas à ceux du Bois d'Oingt, en passant par Vaux en Beaujolais et bien d'autres communes. Puis nous avons découvert le Beaujolais vert, territoire d'élevage et d'exploitation forestière, et autrefois consacré autour de Tarare à l'industrie textile. Et puis bien sûr, nous nous sommes rapprochés de Propuères en admirant Poule les Echarmeaux et Propières aussi bien sous la neige de l'hiver et le soleil de l'été.
Nous avons terminé notre parcours en admirant la vue depuis la célèbre Roche d'Ajoux qui a donné son nom à la résidence.

Cette projection nous a donné ensuite l'occasion d'échanger sur les lieux et les anecdotes dont certains se souvenaient avoir vécu à tel ou tel endroit.

 

Lundi 9 mai, rénovation du jardin

 

 

Mardi 5 avril, conférence de Patrick Huet, "La Saône de la source jusqu'à Lyon"

10 personnes présentes.

Nous avons commencé ce voyage à la source de la Saône, où celle-ci commence à Vioménil (dans les Vosges) par un mince filet qui s'échappe d'un parc bien aménagé. Nous avons eu la surprise de la voir comme un petit ruisseau qui se faufile à travers les prairies pour se transformer en un large flot lumineux qui reflète l'azur du ciel.

Après les Vosges, elle traverse la Haute-Saône. Au début, nous ne rencontrons que des petits villages, puis arrivent les premières villes. Port sur Saône, Scey-sur-Saône, Gray et leurs jolis toits vernissés, agrémentées souvent d'un port ou dune halte fluviale.

À la vue des immenses prairies aussi planes qu'une table, on comprend la raison de son parcours serein, de l'absence de courant. À Verdun-sur-le-Doubs, la jeune Saône voit le Doubs la rejoindre et lui doubler son volume. Dès lors, ce sont les grandes qui vont bientôt se dérouler au fil de l’eau : Chalon-sur-Saône, Mâcon. Deux villes magnifiques. Et des vues remarquables de Mâcon au lever du jour quand le soleil teint la Saône d'un rouge fantastique.

Nous avons continué ainsi notre voyage jusqu'à Lyon où nous avons vu la Saône rejoindre le Rhône avant d'aller visiter le nouveau quartier appelé « Confluence » et ses nouvelles architectures.

 

Le journal de la résidence, janvier-mars 2022, avec une semaine type d'activités

Un journal de la résidence parait chaque trimestre. Il est réalisé par les résidents avec l'aide de Sylvie Jallud, écrivain public.

 

 

Mercredi 16 mars, édito du Président de l'Association La Roche d'Ajoux

Voilà plus de deux ans que nous sommes contraints à un certain isolement : la pandémie n’a pas arrangé les relations humaines ni la communication.

Toutefois notre établissement a bien tenu le choc : grâce au fait que les résidents ont bien compris qu’il fallait se protéger ; grâce aussi au personnel qui a su appliquer les bonnes mesures ; grâce enfin à l’encadrement qui a su proposer les bonnes décisions pour faire face au danger que constituait la Covid 19 avec toutes ses variantes. Grâce à vous, le pire a été évité : soyez remerciés !

Cependant la pandémie n’est pas encore tout à fait terminée, et il convient de conserver encore quelque temps certaines mesures de protection. Nous allons vers le printemps et des jours meilleurs. Malgré les évènements terribles qui ont lieu aux portes de l’Europe, il faut garder le moral et souhaiter que la situation s’améliore.

Christian Gilgenkrantz, président de l’Association Résidence la Roche d’Ajoux

 

Projet Ecole | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011