RÉSIDENCE
"LA ROCHE D'AJOUX"

(Résidence Autonomie)
49, rue du Lavoir

69790 PROPIÈRES
tél. : 04.74.03.74.00

 

Actualités Accueil
Logements Services
Tarifs Liens Contact

Projet Ecole | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011

Vendredi 27 décembre 2019, conférence sur la Tunisie par Patrick Huet

 

 

 

 

 

 

 

Didon par Andrea Sacchi, vers 1630-1640.

10 résidents présents

Bordée au nord par la mer immensément bleue de la Méditerranée, la Tunisie est un pays de soleil, mais aussi d'un passé très riche. Les participants ont ainsi découvert comment une princesse phénicienne y fonda la première ville, Carthage qui devint plus tard la Tunis actuelle.

La visite commença donc par Tunis, ses édifices, ses souks (marchés) et autres lieux typiques. Elle se poursuivit à l’intérieur des terres au relief très varié, depuis les hautes montagnes de l'ouest du pays et ses contreforts couverts de végétation et de cultures, sillonnés également par de grands cours d'eau, jusqu'à la pointe extrême du sud aux sables sans limites du début du Sahara. Cette région nous donna l'occasion de visiter une oasis bercée par les palmes des grands dattiers.

De l'immense lac salé intérieur (où l'on produit du sel) jusqu'aux plages de Djerba, ce fut un voyage riche de couleurs et de lumière.

 

Vendredi 20 décembre 2019, repas de Noël avec les enfants et distribution de chaussons tricotés par les résidentes

Une cinquantaine d’enfants de l’école communale accompagnés de leurs enseignants ont partagé un repas de Noël avec les résidents. A l’issu du repas, des résidentes ont offert aux enfants, avec l’aide du Père Noël, des chaussons de toutes les couleurs qu’elles avaient confectionnés pour eux tout au long de l’année à l’atelier tricot. Joli moment d’échange.

 

 

Mercredi 4 décembre 2019, visite exposition de crèches à Melay

Le mercredi 4 décembre, il fait froid, mais le soleil est au rendez-vous comme les dix résidents accompagnés de quatre bénévoles pour découvrir cette exposition féérique.

Dans les années 1970/1980, l’Abbé Duclaux, ancien curé du village fabrique une grande crèche en carton qu’il peint et verni, ainsi que des tableaux qui ornaient, de Noël à Pâques le pourtour de l’Eglise. En 2000 la municipalité et l’association des amis du pressoir décident de consacrer l’évènement, l’œuvre laissée par l’Abbé.

Il faut savoir que certaines crèches sont louées et viennent d’Arles ou de la Meuse. D’autres offertes par des particuliers.

Cette année l’Asie est à l’honneur, les résidents émerveillés par la beauté et la richesse culturelle de chacun des pays nous montrent les croyances et les pratiques de l’Asie.

Belle sortie, un retour très animé et même encore le lendemain chaque résident exprime leur remerciement.

 

 

Mercredi 27 novembre 2019, Les bols tibétains avec Frédéric

Personne ne peut dire avec précisions quand ont été crées ces bols ni donner des explications avérées sur la constance de leur création.

Frédérique Scarnato vient à la Résidence de la Roche d’Ajoux depuis 1 an, les résidents apprécient et réclament cette activité.

Savez-vous que les bols tibétains ou bols chantants sont composés d’un alliage de sept métaux ?

Le nombre sept renvoie aussi a sept astres et aux sept jours de la semaine, aussi qu’à nos sept chakras. Ces points d’énergie qui, selon les croyances bouddhistes et indiennes, sont parsemés dans notre corps.

- De l’argent associé à la lune et au lundi
- Du fer pour mars et le mardi
- Du mercure lié à la planète du même nom mercredi
- De l’étain associé à Jupiter et au jeudi
- Du cuivre lié à la planète vénus et au vendredi
- Du plomb pour saturne et le samedi
- De l’or, enfin pour le soleil et le dimanche.

L’harmonie des vibrations provoquées par la musique ne font que passer dans notre corps. Nos cellules les emmagasinent.

Mais, quand même, ces sons différents et vibrations que nous entendons apaisent notre cerveau, apportent des bienfaits grandioses si nous les écoutions tous les jours.

Alors, laissons-nous porter par ces sons vibratoires qu’émettent le hang-drum, le carillon, gong, la flûte harmonique….

 

Mercredi 20 novembre 2019, conférence sur merveilles de l'Italie par Patrick Huet

La conférence commence par des informations sur la création de Rome. Plus exactement au sujet du peuple des Etrusques qui existait là, avant que Rémus et Romulus ne fondent la ville. Et la façon dont Les Etrusques, en fusionnant avec sa jeune et ambitieuse voisine, lui apportent le savoir-faire technologique de ses ingénieurs et architectes, et le savoir-faire artistique de ses peintres et sculpteurs.

Puis, nous partirons pour un grand périple depuis le nord jusqu'au sud. Le Nord avec la vallée d'Aoste, les Alpes italiennes, les lacs prestigieux comme le lac Majeur ou le lac de Côme. Le Piémont et Turin, Florence, la Tour de Pise... Venise et ses canaux romantiques... Nous traversons ainsi l'Italie, en passant par Rome, jusqu'à sa pointe pour finir devant les plages somptueuses de la Sardaigne et de Lampedusa.

 

Mercredi 30 octobre 2019, on danse à la résidence

Et oui ! Cela s’est passé à la résidence le mercredi 30 octobre, la maîtresse de maison a poussé les tables sur le côté et le bal à commencé… Les résidents étaient nombreux quelques uns demandaient leur danse préférée. Une bénévole a participé a cette nouvelle activité.

Madame, voulez-vous m’accorder cette valse à quatre temps ! Le chapeau ou la révérence n’étaient pas d’actualité, mais simplement le plaisir de danser, d’accueillir de nombreux souvenirs sur des airs d’accordéon.

Tous les résidents ont dansé, certains soutenus par les animatrices. Nous avons même exprimé assis des mouvements d’ensemble, ce qui apporta un enthousiasme et une ambiance joyeuse et profonde.

Une résidente dit « c’était une après-midi en beauté ». Puis un résident entonne des paroles d’une chanson connue de tous « la rue des amours ».

Un moment chaleureux rempli d’émotion auprès de ces belles personnes. Rendez-vous dans trois mois...

 

Mercredi 16 octobre 2019, La rencontre inter génération

Sur la route sinueuse et verdoyante, 7 résidents accompagnés de 4 bénévoles roulent en direction de Monsols pour voir le film « La gloire de mon père ».

Lorsque nous sommes arrivés, les enfants du collège étaient déjà installés, pour vivre ensemble une après-midi partage en discussion et dégustation.

Ce film est nostalgique pour les adultes et personnes âgées, mais aussi pour les plus jeunes. Les parfums de thym sur les sentiers des collines en compagnie de Marcel évoquent à tous des souvenirs d’enfance. Pagnol a su rendre beaucoup de poésie et de vérité, ou l’enfant est fier de la réussite paternelle. D’ailleurs, après le film nous avons raconté et écouté avec les enfants nos vécus, un moment qui nous a marqué dans le film….

Beaucoup ont aimé quand les deux enfants marchent dans la garrigue, seuls… Une question intéressante : dans le film, vous êtes plus Marcel ou Lili ? Un garçon a répondu « Lili, parce qu’il a trouvé la liberté ».

 

Samedi 5 octobre 2019, Conférence Ecolopoule à la résidence

Ce n’était pas des œufs qui étaient dans le panier, mais des poules de soie…

Michaël présente cocottes et coq chacun à leur tour ; la blanche, la noire et même plusieurs couleurs de leur plumage. Vraiment, elles sont dociles, les résidents les caressent, une d’entre elle s’est endormie dans les bras d’un résident. Les poules c’est tout un art, une passion pour certains et pour d’autres une compagnie. Il faut les choyer, les soigner, les élever.

Michaël est un professionnel, il explique et donne quelques conseils pour garder ces gallinacés. D’abord, les loger et vous aurez de bons œufs colorés.

Les résidents étaient nombreux attentifs et heureux, finalement l’animal anime le potentiel humain. Sympathiques, les poules s’apprivoisent très bien si on les a jeunes et qu’on sait murmurer à leur oreille cachée dans les plumes.

 

Dimanche 6 octobre 2019, un exercice d'évacuation par les pompiers

 

Vendredi 4 octobre 2019, Art-thérapie avec Catherine Perret

La séance d'art-thérapie du 4 octobre 2019 a évolué avec 6 résidents. Leurs attentes s’orientent sur la musique, les chansons et le bien-être d'être ensemble. Une écoute musicale sur de vieilles chansons connues rafraichissent les mémoires et nourrissent un chant spontané.

Je propose de travailler la chanson avec le mime, de jean Ferrat, puis nous écoutons la chanson de Bénabar, et porte l'envie de réécrire cette chanson pour se l’approprier. Je les invite sur la cigale et la fourmi qui est notre thème d'expression pour peut être un spectacle. Je propose de peindre les objets fabriqués en pâte à sel pour créer cet univers de la cigale et de la fourmi.

Ambiance conviviale et chaleureuse, émotions libérées pour certain, apaisement et dynamisme pour d'autres.

Catherine

 

Mercredi 25 septembre, visite du Prieuré de Salles-Arbuissonas

A 14h30, départ en car pour 13 résidents et 4 bénévoles vers le Prieuré de Salles-Arbuissonnas en Beaujolais.

Le musée du Prieuré présente le dernier et magnifique cloître roman du Rhône. Au Xème siècle ce site prend forme avec la fondation du Prieuré par des moines, envoyés par la puissante Abbaye de Cluny. Les moines sont remplacés par des moniales en 1301.

Une guide nous raconte la vie de ces religieuses qui ont jadis occupé les lieux, premièrement en tant que Bénédictines, puis par la suite en tant que Chanoinesses Comtesses.

Entre vie laïque et vie religieuse, nous découvrons la trace indiscutable qu’elles ont laissée au Chapitre de Salles-Arbuissonnas. A savoir ! le Chapitre de Salles a accueilli parmi ces dames Chanoinesses, la jeune Alix des Roys, mère de Alphonse de Lamartine.

Salles, mot d’origine celte, signifie « lieu où l’on s’arrête ». Un enchantement !

 

Jeudi 5 septembre 2019, conférence sur Lyon, capitale des Gaules

Animée par Patrick Huet. 10 personnes présentes.

La conférence démarre dans les ruines antiques du théâtre de Fourvière. C'est sur cette colline que naquit Lugdunum dont le nom se transformera pour devenir Lyon. Les participants ont découvert comment la ville a été fondée. À l'origine, elle n'était pas du tout destinée à devenir la capitale des Gaules, c'était Vienne.

La promenade se poursuivit ensuite à travers le cœur de Lyon (le « Vieux Lyon ») qui s'étend des deux côtés des berges de la Saône. Le Lyon des premiers temps se développa le long des berges de la Saône.

Après avoir visité le Vieux Lyon, la promenade s'éloigna du Centre pour aborder chaque arrondissement, les Brotteaux, la comparaison entre la caserne de la Part-Dieu et les tours actuelles, le château des Frères Lumières, le musée Tony Garnier (fresques murales), le nouveau quartier des confluences.

Après avoir admiré les eaux bleues du Rhône, la conférence s'acheva sur la Saône juste avant son entrée dans Lyon depuis la pointe de l’ile Barbe, qui nous offre une vue magnifique sur la ville.

 

Mercredi 4 septembre 2019, visite du Musée Thimonnier à Amplepuis

Il est 14h, le car est déjà là ! Pour nous emmener à Amplepuis. Tout le monde est prêt pour cette sortie sous un soleil au plus près de son zénith !

Ce mercredi 4 septembre 15 résidents présents et 4 bénévoles montent dans ce car pour la visite du musée Thimonnier.

Installé au cœur de la ville dans l’ancien hôpital et sa chapelle, le musée présente deux inventions du 19e siècle :
La machine à coudre et le cycle.

 

Des résidentes s’exclament : ho ! Ma mère avait la même machine, je m’en souviens très bien ! Tandis que d’autres résidents sont curieux des cycles exposés, petits et grands qui nous interpellent !!!

Une sortie très appréciée par tous, avec un regard attentif aux paysages lumineux lors de notre retour en car.

 

Jeudi 29 août 2019, conférence sur la Normandie

Animée par Patrick Huet, 9 personnes présentes.

La conférence débuta par un aperçu historique – illustré de photos et de documents anciens – où l'on découvrit comment s'appelait la Normandie avant de porter ce nom. Elle faisait partie d'un territoire appelé la Neustrie et fut offerte au chef des vikings (Rollon) par le roi de France dans une volonté d'établir la paix entre le royaume de France et ces audacieux pillards venus du Nord.

Devenu duc de Normandie, Rollon fonda une dynastie dont l'un des descendants « Guillaume » s'en alla conquérir l'Angleterre et prit le nom de Guillaume le Conquérant.

Puis les participants accompagnèrent le conférencier dans un grand voyage à travers les différents départements de la Normandie. En commençant par Bayeux, Caen, Lisieux. Puis les plages du débarquement. Le voyage continua avec Cherbourg, Alençon, la visite du jardin de Monet auteur des tableaux « les Nymphéas », le moulin suspendu de Vernon, la ville de Rouen (l'occasion de montrer le Donjon où fut retenue Jeanne d'Arc et la vieille ville du Moyen-âge), la ville du Havre et son nouveau front de mer.

Après les villes, la découverte du bocage normand, ses cultures, les célèbres vaches, sans oublier les magnifiques pommes et les spécialités laitières qui ont fait la renommée de la région. Et pour finir, un tour d'horizon des plus belles demeures et châteaux.

Un beau voyage depuis les plages et les falaises jusqu'au cœur du bocage où s'élèvent les célèbres maisons normandes au toit de chaume.

 

Vendredi 23 août 2019, visite du château de Drée

Quatorze résidents accompagnés de quatre bénévoles et une salariée se rassemblent à 14h30, pour une sortie en car en Bourgogne du Sud : Les jardins de Drée.

Le château de Drée monument historique privé du 15 et 18 ème siècle.

Nous arrivons devant le parc de Drée qui s’étend aujourd’hui sur 10 hectares. Grâce à la longue restauration et entretien par des jardiniers experts, ce jardin et ses dépendances est un vrai joyau. Colombier, glacière, prison, la salle de bain.

La découverte de la roseraie est constituée de 1300 rosiers présentant 40 variétés qui entourent un ancien bassin d’arrosage en forme de poisson.

Notre promenade nous guide vers une allée qui mène au château, elle est bordée de 22 ifs taillés, une terrasse la plus proche du château est orné de parterres s’étendant sur 2300 m², 25000 pieds de buis. Une paire de Statues en bronze représentant Diane et Apollon.

Un autre bassin est décoré par des copies de naïades, la visite continue dans les sous-bois et c’est à cet endroit que découvrent nos deux résidents un magnifique cerf ! La photo est immanquable !

Notre visite se termine devant le château par un goûter à l’ombre bien mérité !

 

 

Jeudi 8 août, sylver-fourchette à la résidence

 

Jeudi 1er août, conférence animée par Patrick Huet : Les habits et la mode à travers le temps

10 personnes présentes.

A travers cette conférence, les résidents ont découvert les grands mouvements vestimentaires de l'Antiquité à nos jours, et de la façon dont on s'habillait depuis les temps anciens jusqu'à aujourd'hui et de l'art de mettre en valeur sa toilette.

La conférence comportait quatre grandes parties :

L'évolution des habits : découverte des grands mouvements vestimentaires qui animèrent les villes et les campagnes et de la façon dont on s'habillait depuis les temps anciens jusqu'à aujourd'hui.

Les grandes modes : présentation des mouvements de mode les plus extraordinaires : par exemple les dandys, les zazous, les garçonnes, le Disco et terminer par la mode d'aujourd'hui.

Les grands couturiers : présentation de quelques grands acteurs qui ont marqué la mode : Coco Chanel, Karl Lagerfeld...

Robes et costumes : conclusion de cette conférence par un tour d'horizon de quelques magnifiques robes (pour les dames) et costumes (pour messieurs), juste pour le plaisir des yeux.

 

Ateliers numériques à la Résidence Roche d'Ajoux, 3è session en 2019

Une nouvelle session d’ateliers numériques gratuits, organisée par la Fédération ADMR du Rhône, s’est déroulée à la Résidence pour 9 personnes des environs de Propières et 3 résidents, en 12 séances de 2h30 le mercredi matin, du 15 mai au 31 juillet 2019 animées par Sylvie Chabert.

Une tablette était prêtée durant la formation et pouvait être achetée au terme de la formation. Les ateliers étaient adaptés au rythme de chacun.

L’expérience a montré que toute personne bien accompagnée peut utiliser les nouvelles technologies à tout âge !

Merci à la Fédération ADMR du Rhône.

 

Mardi 16 juillet 2019, spectacle concert-lecture du festival CCAB à Propières : MABINOGION, un songe celtique

« Dans un no man’s land, qui est celui des songes, deux personnages – accompagnés et stimulés par la présence d’une chanteuse-harpiste - parcourent un itinéraire imaginaire qui, à travers lande, forêt et champ de tourbe, les amène, loin vers le Nord, aux limites extrêmes du territoire des anciens Celtes ». Le spectacle est à la fois un concert-récital (musique et chant) et une lecture d’extraits de textes littéraires d’auteurs très divers. Il se compose d’une suite de séquences autonomes, reliées par le fil conducteur d’un voyage à accomplir à travers différents lieux évoquant des sensations ou des émotions que nous portons au plus profond de notre mémoire.

Huit résidents étaient présents, accompagnés par trois bénévoles. Ils ont eu le plaisir d’avoir leur billet offert par M. le Président de l’Association Roche d’Ajoux. Merci à toutes et tous pour ce joli moment.

 

Mercredi 3 juillet 2019, conférence de Patrick HUET : La Drôme aux mille couleurs

Neuf résidents présents.
Bordée à l'ouest par les eaux bleues du Rhône et à l'est par les hauts pics des Alpes, la Drôme se découvre sous mille couleurs. À travers cette conférence agrémentée de nombreuses photos, les participants ont découvert les multiples visages de la Drôme. Des coteaux de Tain-l'Hermitage jusqu'aux pics vertigineux du Vercors, de la Drôme des collines et une petite visite au Palais idéal du facteur Cheval à la Drôme provençale, nous avons ainsi parcouru cette magnifique région, découvert Valence et ses canaux, le plateau d'Albion, les châteaux de Grignan et de Suze la Rousse. Sans oublier les grands vergers et les champs de lavande, pour finir à Montélimar la ville aux nougats.

 

Mercredi 3 juillet 2019, repas des bénévoles

Une ambiance douce et chaleureuse rayonnait dans le restaurant de la résidence.
Les bénévoles et le personnel était conviés comme chaque année pour un repas partagé avec les résidents.
Un discours prononcé par le président et la maîtresse de maison nous montre l'évolution et la joie de la résidence.
Nous remercions tous ceux qui ont participé à cette prestation.

 

 

 

Vendredi 28 juin, inter génération

Dans la fraicheur de salle de restauration de la résidence La Roche d’Ajoux, les résidents de cette maison en compagnie de 15 enfants de la moyenne et grande section de l’école maternelle de Propières, ont écouté avec une belle attention « ça compte pour du beurre ou les histoires du père l’Ecorce ».

Histoires contées par Michel Billet, venu de son village de St Just d’Avray et accompagné de son petit-fils Antonin Valére, à l’accordéon. Des histoires autour des poules, en lien avec celles nouvellement installées dans le parc de la maison ; histoire de doudou perdu et retrouvé grâce à une poule ; histoire, de petites filles dégourdies pour trouver des œufs pour faire des crêpes ou pour se débarrasser d’un lion mangeur de poules… Beau moment intergénérationnel avec en final un goûter partagé.

 

Vendredi 14 juin, spectacle de l'école à la salle des fêtes

Les professeurs de l’école du RPI Propières/St Clément de Vers invitent les résidents pour leur spectacle théâtral, chanté et dansé !

 

« Les trois camarades et la princesse »
Assis sur le bord de la scène, l’enfant raconte l’histoire que les professeurs ont élaboré durant une année avec les enfants. Les enfants marchent sur la route des doutes !
Sans oublier de se donner la main !
Pour offrir aux résidents tout le bonheur du monde !
Merci !

 

Mercredi 12 juin, concert à l'Ecole de musique de l'Echo du Vallon à Propières

Joyeux moment musical !

L’Echo du Vallon invite la Résidence d’Ajoux pour écouter et redécouvrir toutes les valeurs de l’école de musique, ainsi que la chorale « Accroche ‘chœur ».

Quinze résidents accompagnés de cinq bénévoles ont prêté une oreille attentive aux différents sons vibrants des Saxophone, piano, clarinette et flûte.

Pour finir, cet instant enjoué la chorale a chanté à trois voix mélodieuse « le temps de vivre ».

 

 

Vendredi 24 mai, Assemblée Générale de l'Association Résidence la Roche d'Ajoux

 

Jeudi 18 avril, "Les merveilles du Parc de la Tête d'Or", conférence de Patrrick Huet

Huit résidents sont présents.

À travers cette conférence les résidents ont pu découvrir l'évolution de ce domaine, autrefois marécageux et traversé par des bras du Rhône. Le domaine de la Grange Lambert (propriété de la famille Lambert) qui était déjà réputé au XVIè siècle pour abriter une tête du Christ en or massif.

Madame Catherine Lambert (dernière propriétaire) fit don du domaine aux HCL qui le revendit en 1856 à la ville de Lyon. Durant quatre ans de grands travaux changèrent cet espace marécageux en un parc magnifique de 117 ha.

En compagnie de Patrick Huet, les résidents ont redécouvert ce parc, ses transformations (la plaine africaine, les expositions temporaires de plantes exotiques), mais aussi les sculptures monumentales et bien sûr cette magnifique roseraie qui accueille des spécimens extraordinaires en couleur et en parfums. Et, pour terminer, une découverte du Parc à l'automne où la couleur or des ramures évoque si bien le nom du parc.

 

Mardi 9 avril 2019 – Rencontres intergénérationnelles, salle Fontalet à Monsols

VHB (Vivre en Haut Beaujolais), le comité « Bien Vieillir en Haut-Beaujolais », Mme Lebot (Principale du collège du Mont-Saint-Rigaud) et Mme Jullian (Professeure-documentaliste) avaient organisé cette journée de rencontres, séniors et collégiens, autour du thème : la cuisine de nos grands-mères.

À 13h30, les bénévoles ont accompagné vers la salle Fontalet, les résidents qui avaient participé le 15 janvier 2019 à la collecte des recettes et des anecdotes. Accueil avec tarte aux pommes et café pour les résidents de La Roche d’Ajoux. Découverte des travaux des collégiens des deux classes de sixième : panneaux sur les herbes aromatiques réalisés avec une peinture aux épices et superbes recueils de recettes (en janvier 2019, dans le cadre du réseau ruralité, les écoliers de CM2 du secteur avaient été associés aux travaux de recherche).

Autres expositions : Aquarelles « culinaires » du Club de dessin, Menus d’autrefois à la Gargantua, Anciennes affiches sur les publicités alimentaires, Photos de vieux ustensiles de cuisine, Chasse au gaspillage. À 14h30, échanges et partages entre les personnes âgées et les collégiens. À 15h, intervention du conteur Michel Billet : une heure de contes, d’histoires de campagne souvent rocambolesques : « La soupe à la Lirette : quand elle bout c’est qu’elle est prête », « La soupe aux cailloux », « La Marie-Angèle : bonne du curé, toute tordue…(quand je me penche, j’ai bien moins de peine, j’ai déjà fait la moitié du chemin… et les arbres droits finissent toujours en planches ! ) » ; « La soupe à la grand-mère et le pique-feu qui fait danser les rondelles du poêle ». Des histoires de fiançailles, de châteaux, de poules… avec la participation interactive des collégiens. Et sans oublier la doyenne de La Roche d’Ajoux qui a interprété « Jolie Meunière ». Recherchez dans vos vinyles les paroles de Georges Guétary.

Vers 17h, retour à la résidence, avec dans le sac de chacune, un petit fascicule de « Recettes de cuisine du Haut- Beaujolais et Ailleurs ». Une épopée gourmande et historique bien ficelée.

 

 

Mardi 2 avril 2019 – Arnaud Ducharne, ergothérapeute du CRIAS, anime l’après-midi, autour du jeu PERKICHUTE.

Le jeu : un plateau, un dé, cinq pions, des cartes questions, des cartes chances, un parcours à effectuer sur 63 cases.

Les joueurs déplacent leur pion sur le plateau et répondent aux questions posées par l’animateur. Le premier qui atteint la case 63 ou la dépasse, a gagné la partie.

Outil pédagogique et ludique de prévention des chutes chez les séniors. Un moyen de faire passer des messages pratiques tout en éveillant la curiosité, l’attention, la mémoire.

Différents thèmes sont abordés : prévention des chutes, ostéoporose, aménagement du lieu de vie, alimentation, activité physique, prise de médicaments… (sous formes de questions, de charades, d’expressions autour d’un verbe). Pour ce jeu, les résidents se sont regroupés en binômes.

Et pour terminer cet après-midi en toute quiétude, notre sympathique ergothérapeute, a offert une collation aux participants.

 

Mercredi 20 mars 2019 - Extension du poulailler

 

Jean-Paul, assisté par trois résidents, construit la volière.

Pour dames gallinacés : vive la liberté, mais attention au renard !

« Une poule jeune et sage
Toute faite pour charmer
Qui pouvait se faire aimer
De tous les coqs du village … ».
La Fontaine, 1668 (La Poule et le Renard)

 

Lundi 18 mars 2019 - De l’art pour tous – dans la salle-à-manger : atelier vannerie – au salon : atelier tricot

Sous la houlette de M. Abernot (vannier), cinq résidents apprennent à manier la serpette, le sécateur, le poinçon. On courbe le rotin, on affine le pied des tiges, on tresse, on entortille…c’est le cheminement vers un fond de panier. Un excellent exercice pour remettre de la souplesse dans les mains engourdies par l’épreuve du temps.

Côté salon : « à vos créations » : étoles (du parme, du gris, du violet), dessus de berceau aux couleurs sucres d’orge, pull (petit mousse), écharpes diverses. Tout se crée dans un cliquetis d’aiguilles et de conversations animées.- huit tricoteuses et trois bénévoles (Marie Rose surveille les dimensions et récupère les mailles égarées, Hélène « tournique » des fleurs au crochet et Josette coud des pompons aux écharpes). À 16h30, on pose les aiguilles pour aller voir les créations de ces messieurs : dualité d’un monde qui oscille entre désir de vannerie et désir de tricot. Puis à 17 h, tous se retrouvent au salon pour déguster : fondant au chocolat et infusion.

 

 

Samedi 2 mars 2019 - Installation d’un poulailler à la Résidence, par l’entreprise « Les Abris de Belleroche » et l’association « EcoloUpoule » de Propières

Les giboulées sont de saison et la pluie éparpille des bouquets de grêle. Les résidents se sont regroupés dans le salon. Trois sont partis avec Mickaël et Adriana (membres de l’association EcoloUpoule) pour le lieu-dit : les Fonds Carrés à Propières, afin de choisir trois poules. Les gallinacés sont accueillis au salon : une Marans au plumage bicolore noir et roux (connue pour ses œufs marron), une poule rousse et une grise. Ces poules, de bon caractère, caquettent sous les caresses des résidents et les commentaires vont bon train : « il y a longtemps que je n’ai pas caressé une poule », « c’est une vieille qui n’a pas de dent » bien évidemment « quand les poules auront des dents ».

Adriana et Mickaël expliquent aux résidents les premières choses à savoir : sur l’alimentation, l’hydratation, l’autonomie, la santé de ces gallinacés, et sur l’entretien du poulailler. Journalistes du Patriote et du Progrès « immortalisent » cet événement. Les trois poules ont rejoint leur poulailler et le salon a nécessité un bon nettoyage … affaire à suivre !

 

 

Mardi 19 février - Conférence sur la Savoie et la Haute-Savoie, par Monsieur Huet

Retour sur l’histoire complexe du Duché de Savoie. Projection de photos et commentaires : rives du lac Léman, du lac du Bourget, du lac d’Annecy, Beaufortin, Vanoise, Mont-Blanc… paysages d’été, paysages d’hiver…Origine du Reblochon et droits d’ociège sur les alpages. Le Reblochon commence au 13e siècle dans les alpages des vallées de Thônes. Les paysans rétribuaient leur propriétaire sur la quantité de lait produite en une journée. Au moment du contrôle, le fermier pratiquait une traite incomplète afin de payer moins de location. Après le départ du contrôleur, le fermier procédait à une seconde traite, le lait ainsi obtenu, moins abondant mais plus riche en crème, était idéal pour faire du fromage. Cette fraude était appelée « la rebloche » car en patois « re-blocher » signifie : pincer les pis de la vache une deuxième fois.

Résidents et personnes du village ont beaucoup apprécié cette conférence.

 

Vendredi 15 février 2019 - « Vieux pots, saulces et rosts »

Recettes mémorables : Roselyne Garcia (référente VHB) et Michel Billet (conteur) sont en quête de vielles recettes et de souvenirs culinaires en vue de la rencontre intergénérationnelle du mois d'avril. Pas de sieste pour les douze résidents intéressés par le sujet, la discussion est animée et les souvenirs fusent : gâteau de foie et quenelles, coq au vin, dindon farci, tête de veau, ragoût de mouton,  cochonnailles etc... Les mets que l'on aime  et ceux que l'on n'aime pas. Témoins de nos premiers émois culinaires, comme de nos pires traumas.

 Gastéréa est la dixième Muse, elle préside aux jouissances du goût.
« Si vous étiez venue, ô belle que j'admire,
Je vous aurais offert un repas sans rival.
J'aurais tué Pégase et je l'aurais fait cuire
Afin de vous servir une aile de cheval. »    Victor Hugo à Judith Gautier

 

Jeudi 10 janvier 2019 - La galette des rois

Après-midi festif avec deux chanteuses de Charlieu, Émilie et Laurence. Une quarantaine de personnes dans la salle-à-manger, résidents, familles, personnes du village, bénévoles.

Mot d’accueil et vœux de M. le Maire, puis chants et danses « s’entrelacent » … du Tango Bleu au « Madisson de Propières » en fleurant les vieux faubourgs de Paname, les Champs Élysées et Les Copains d’abord…

Deux heures de poésie à pleine voix, coupées par une pause galette. Ces dames-là ont trouvé la bonne fréquence pour la joie et le plaisir de tous.

« Et chacun pour soi est reparti, dans le tourbillon d’la vie » … « Comme les Rois Mages en Galilée ».

 

Jeudi 3 janvier 2019, 15h - Conférence sur les vieux métiers par M. Huet, au salon

Sept résidents, la maîtresse de maison, une bénévole.

En cette première semaine de l’année les résidents sont très occupés par « les visiteurs de nouvel an » ce qui explique le petit nombre de résidents au salon ce jour-là !

Une heure trente de projections et de commentaires sur les métiers « enterrés par les progrès techniques » : allumeur de réverbères ou falotier, amoulaire ou rémouleur, porteur d’eau, de glace, de lait, cireur de chaussures, sabotier, fabricant de parchemin, tireur de bateau sur le chemin de halage, lavandière et blanchisseuse, crieur public ou tambour de ville…Oiez ! etc…

« Tout s’anéantit, tout périt, tout passe. Il n’y a que le monde qui reste. Il n’y a que le temps qui dure » (Denis Diderot). L’après-midi se termine par un « gâteau maison » et une infusion.

 

ANNÉE 2019

Bonne Année
« Voici la nouvelle année
Souriante, enrubannée,
Qui pour notre destinée,
Par le ciel nous est donnée :
C’est à minuit qu’elle est née.
Les ans naissent à minuit
L’un arrive, l’autre fuit.
Nouvel an ! Joie et bonheur ! »

Tristan Derème (1889-1941)

 

Aux résidents, au personnel, aux bénévoles, à tous nos partenaires (CARSAT, Département, AG2R, MSA … que nous remercions très sincèrement pour leur aide financière dans nos travaux de rénovation et dans nos animations).

 

Projet Ecole | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011